l’Observatoire marocain des violences
faites aux femmes

Oyoune Nissaiya

L’observatoire Oyoune Nissaiya est un mécanisme spécialisé d’observation des violences faites aux femmes au Maroc,  constitué d’associations marocaines qui luttent contre les  violences à l’égard des femmes

OBJECTIFS

• Encourager la participation active de la société civile marocaine dans la collecte, l’analyse et la documentation des violences basées sur le genre.

• Simplifier l’accès à l’information sur les violences et discriminations liées au genre pour les acteurs locaux et le grand public.

• Renforcer la coordination entre les associations marocaines en vue de mener un plaidoyer pour l’adoption et la mise en œuvre d’une politique efficace de lutte contre les violences de genre.

Statistiques

Données du 9ème rapport annuel de l'Observatoire des droits des femmes 2017.

En 2016, 4603 femmes victimes de violence ont brisé le silence en se tournant vers certains centres d’écoute. Parmi elles, six ont perdu la vie. La plupart étaient jeunes, âgées de 18 à 38 ans (64,48 %). 155 étaient âgées de moins de 18 ans, et 37 avaient plus de 60 ans. Elles étaient principalement des femmes pauvres, vivant dans des conditions de logement inappropriées :

  • 38,93 % vivaient dans des logements précaires.
  • 60,03 % ne disposaient pas de ressources financières indépendantes.
  • 16,50 % travaillaient, et 9,01 % étaient employées domestiques.

Une grande partie était mariée (54,87 %) et mères d’enfants (90,27 %), dont certaines avaient plus de six enfants (4,28 %). Cependant, elles ne vivaient pas dans un logement familial indépendant, mais avec la famille de leur conjoint ou conjointe (42,88 %).

0

Femmes victimes de violence se sont dirigées vers certains centres d'écoute

0

Actes de violence, selon l'Observatoire des droits des femmes.

0

Les actes de violence psychologique se sont élevés à 6039, représentant 41,01 % du total.

Partenaires